Skip to content

Appel du cœur anti-Hartz IV

29/01/2014

Appel du cœur anti-Hartz IV

Hurra ! Peter Hartz, un miracle qui reçoit à ce jour, 10 ans après l’Allemagne, le privilège sacrilège de détruire la jeunesse française, comme il et le gouvernement dit socialiste de Schröder l’ont fait outre Rhin.
Pourquoi attend t’on pour l’engager, le payer avec les primes en papier et surtout en nature ?
Va-t-il être nommé ministre du S.T.O.  (Service de Travail Obligatoire) ?
Il va faire quoi de bien pour la jeunesse française ?
Les obliger de chercher du travail ?
Où sont les offres de travail ?
On rouvre des camps ?
Quel honte ! Es ist der blanke reine Hohn ! C’est un insulte pour tous ceux qui veulent travailler et qui ne sont pas embauché par un patron.
On sait que les statistiques ont été faussées, corrigées, frisées, embellies, celles ci n’ont rien à voir avec la réalité.  Pour chaque présentation politique on sort un tableau statistique assorti et adapté. La réduction rapide des millions de chômeurs n’est qu’ une farce pour les naïfs. Exemple: aucune statistique sur les exclus, de plus en plus nombreux qui dorment dans des cartons ou les tunnels de chemin de fer ?
Demande t’on pourquoi la population de l’Allemagne s’est réduite de 2 millions en 2008, après l’introduction des lois Hartz en 2005 ?
Demande t’on pourquoi une grande partie de la jeunesse allemande vivote et végète au bord de la société ? Avec les Mini-Job à 400 € par mois, les heures de travail à 1 €, les ICH_AG, qui vont tout droit dans l’impasse, sans issu et sans aucune protection sociale, les femmes aux maisons closes, les enfants sans avenir…, ce sont des mesures d’exploitation hors-norme au profit des patrons, les jeunes ne peuvent plus fonder une famille et les femmes deviennent objets, « produits » du marché. Eux, qui rêvent d’avoir un toit sur la tête, suffisamment à manger et le petit bonheur d’une petite famille humble et simple !
Ce sont les « miracles » attendus d’une application Hartz chez nous ? Les politichiens ne veulent qu’une population d’ « administrés » appauvris, humiliés, menacés, contrôlés, rebutés, mentalement détruits, drogués, déprimés, malades, suicidés…  afin de pouvoir « gérer » le pays et son peuple comme ils veulent pour leur unique intérêt ? Comme des moutons avec un seul berger et quelques chiens aux dents longues ?
Ils ne demandent pas aux patrons de ré-installer les usines, d’embaucher les gens, de payer correctement les salaires, de réduire un peu leurs marges, de se contenter d’ un peu moins de leurs auto-rémunérations astronomiques, de payer correctement les impôts et finalement d’être humain ?
Arrêtez de souiller le mot « socialiste » !
Arrêtez de parler de la « démocratie » et de faire du cinéma « humanitaires », ce n’est que de la poudre aux yeux !

MTT,  à la ré-apparition du repris de justice Peter Hartz sur le territoire français.

Les commentaires sont fermés.